• A nouveau, je me suis laissée tenter par un swap sur Livraddict. Cette fois le thème était le coloriage, et j'étais en binôme avec l'organisatrice Charlène (Mushroom_Hunting) qui m'a juste fait un colis de malade !!!

    Voici ce qu'il devait contenir : 

    -    Un ou plusieurs livres/cahiers de coloriage
    -    Du matériel de coloriage
    -    Un livre en lien avec la couleur
    -    Un ou plusieurs objets colorés
    -    Une ou plusieurs gourmandises 
    -    Un petit mot pour votre swappée
    -    Un coloriage réalisé par vos soins pour votre swappée et/ou pour les plus artistes, un dessin DIY à colorier

    Et voici ce que j'ai reçu ... 

    Swap Coloriage

    Dans un colis très lourd et tout coloré ...

    Swap Coloriage

    Le premier paquet attrapé ne le fût pas par hasard, j'avais repéré la forme caractéristique d'une boîte de funko, et effectivement ... AHHHHH ! Judy de Zootopia !

    Swap Coloriage 

    Toujours en tâtonnant les formes, je me suis dit que le prochain paquet était aussi une surprise, et sans doute une bougie. En déballant le papier cadeau j'ai découvert une autre forme caractéristique sous le papier de protection et ... RE-AHHHH une Yankee Candle !!!!

    Swap Coloriage

    Après tant d'émotions, et même pas arrivée à la moitié du colis, je me suis dit que j'allais trouver ce qui ressemblait à des marque-pages, histoire de redescendre un peu sur terre. Bon c'est loupé quand j'ai découvert le joli MP à droite, puis tous les autres ! Et on ne parle même pas de cette superbe carte que j'adore !

    Swap Coloriage

    Une petite pause bien méritée avec cet échantillon de sachets de thé qui sentent divinement bon en ouvrant la pochette plastique ! D'ailleurs je crois bien que le sachet principal a été fait main (dis moi si je me trompe Charlène) et le premier sachet de thé m'intrigue ... Fait maison aussi ?

    Swap Coloriage

    Voulant encore retarder l'ouverture des livres, je suis tombée sur le coloriage DIY magnifique ! Je n'ai pas été aussi créative dans mon colis !

    Swap Coloriage

    Et puis est arrivé LE moment d'ouvrir la pile de paquets de livres ! Le premier ouvert est celui là, un carnet de coloriages hibou (trop chouuu) qui sont  en fait des cartes, parfait pour les prochains swaps !

    Swap Coloriage

    Et puis là j'ai lâché un gros "Moooooooh" ! On fait pas plus mignon comme coloriages ! J'ai d'ailleurs failli l'acheter à ma binôme ! (en le feuilletant je me suis aperçue qu'il y avait des coloriages marque-page à la fin *.* )

    Swap Coloriage

    Au suivant ! Je ne connaissais pas du tout ce genre de coloriage et je suis conquise ! Surtout qu'il s'agit de mandalas !

    Swap Coloriage

    Et le petit (grand) dernier pour le coloriage ! Tout en douceur et poésie !!

    En sortant les livres, j'ai découvert un petit paquet qui s'était caché ...

    Swap Coloriage

    Et quel paquet ! DES POSCAS *.* J'en rêvais depuis tellement longtemps sans jamais me décider à investir vu le prix !!!!

    Swap Coloriage

    Et puis la cerise sur ce méga gâteau ... Le passeur. Je crois que ça se passe de commentaires ^^ !

    Swap Coloriage

    En bref j'ai été sur les fesses (pour rester polie) à chaque paquet ouvert. Ce colis a dépassé toutes mes attentes (même si je n'en avais pas spécialement ^^) ! Je ne saurais comment remercier ma binôme qui m'a offert plus de livres de coloriage que je n'en avais déjà (c'est parce que j'ai dit que je ne m'en achetais jamais ? Tu as donc voulu me faire du stock jusqu'au prochain swap ^^ ?) !

    J'ai limite envie de te renvoyer un colis tellement le mien paraît ridicule à côté de celui là ! 

    Bref ... M E R C I !

     


    votre commentaire
  • Je pense que je vais renommer cette section "Swap" parce que je n'y met que ça j'ai l'impression ^^ !

    Et oui, encore un ! (et c'est pas terminé, j'en ai encore ... 3 en cours !)

    Le colis de ce swap devait contenir : deux livres, une carte, un mp, une boisson et une gourmandise, des surprises, le tout d'une seule et même couleur !

    J'avais choisi le vert, et ma binôme, Polgielle, le rose !

    Voici ce que j'ai reçu !

    Swap couleur

    Des gâteaux dinosaures, du thé à la menthe (j'avais un peu peur mais finalement j'adore !) et des sachets de thé en vrac (pas encore testés !)

    Swap couleur

    Deux supers jolies cartes et un marque page fait maison que j'adore !

    Swap couleur

    Pour les surprises j'ai reçu un super sac et des cache-noeils fait main ! Le sac m'est tellement utile pour l'école ! Et me dire que Polgielle y a passé du temps rien que pour moi, c'est plutôt top ! Un cadeau 100% personnalisé quoi !

     

     

    Swap couleur

     

    Et pour les livres j'ai reçu Orgueil et Préjugés que je n'ai encore jamais lu et mon premier Maxime Chattam !

    Bref encore une fois ravie de ce swap, je ne risque pas d'arrêter d'en faire avec des colis comme ça !!! Mille mercis Polgielle !


    3 commentaires
  • Et me voilà encore embarquée dans un swap !

    Le thème était donc "Douceur et volupté", en bref un swap pour prendre soin de soi !

    J'ai fait celui-ci avec Gaëlle, ou AppleCokesRead (qu'on trouvera ici !) et je n'ai pas cessé les "haaaan" tout au long de l'ouverture du colis !

    Swap Douceurs et volupté

    Swap Douceurs et volupté

    Déjà on commence avec une petite carte tooooute mimi, avec un hibou (j'avais dit que j'aimais les hiboux ?) et un joli vert pomme ! Pile dans le mile Emile !

    Swap Douceurs et volupté

    Et en plus il y avait un menu et plein de numéros, le bonheur total ! 

    Swap Douceurs et volupté

    En numéro 1 je découvre un joli marque page hibou et minou. J'ai des taaas de marque page, mais aucun de ce format !

    Swap Douceurs et volupté

    Des cookies comme gourmandise ... Dis moi Gaëlle, tu es allée faire un tour dan mes placards ? Nan parce que les cookies, c'est juste la base quoi !

    Swap Douceurs et volupté

    Du thééééé !!! Ouiiiii ! Que je ne connais pas en plus !!!

    Swap Douceurs et volupté

    Alors là ... c'était le ponpon !!! Un trousse Totoro ! Pour une fan de stylo/papeterie et de Totoro, comment dire que c'est l'extase !!

     

    Swap Douceurs et volupté

     

    Et un premier livre ! Ravie de pouvoir commencer cette trilogie !!

    Swap Douceurs et volupté

    Des ... stickers ! Ouiiii ! Et étant en plein dans la création d'un planner, ils tombent à pic ! (J'en ai déjà décollé un, ils sont magnifiques !!)

    Swap Douceurs et volupté

    Un petit (gros) livre sur le développement personnel, sur le plus grand soucis de ma vie ^^ ! 

    Swap Douceurs et volupté

    Et là, dernière surprise, et c'est la cerise sur le gâteau ! J'en rêvais de ce premier tome !

    Swap Douceurs et volupté

    En bref encore un swap de folie, je suis ravie de mes surprises, merciiiii Gaëlle !

     

     


    votre commentaire
  • Confess - Colleen Hoover
     
     
     
     
     
    Titre : Confess
    Auteur : Colleen Hoover
    Édition : Hugo Roman
    Parution : 18 mars 2014
    Pages : 496

     

     

     

     

     

     

     

     Après avoir lu un premier ouvrage de Colleen Hoover, j'ai eu envie d'en attaquer un autre ! Et cela tombait bien puisque j'ai reçu Confess lors d'un swap !

     

     Résumé de l'éditeur

     Auburn Reed a des plans très précis pour son avenir, et elle ne laissera personne se mettre sur son chemin !
    Mais Lorsqu'elle franchit la porte d'une galerie d'art à Dallas pour un entretien, elle s'attend à tout sauf à l'irrésistible attraction qui la pousse vers Owen Gentry.

    Cet artiste énigmatique semble avoir beaucoup de choses à vouloir cacher à tout prix. Pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va baisser toutes ses barrières, pour comprendre qu'elle risque bien plus gros qu'elle ne pensait.
    Pour sauver leur relation, il devra tout confesser. Mais parfois, les mots peuvent être bien plus destructeur que la vérité...

     

    Avis

     Vous n'allez sans doute pas être surpris mais ... ce fut encore une très bonne lecture !

    Avant même de parler de l'histoire, je vais glisser un mot sur les illustrations. J'ai trouvé que l'ajout des peintures d'Owen (enfin de David O'Connor) dans le livre est une excellente idée ! En plus d'être superbes, elles ajoutent un côté concret qui nous aide vraiment à nous projeter dans l'univers de l'artiste. Autant il est facile d'imaginer le physique d'un personnage, autant réussir à se représenter une oeuvre, aussi bien décrite soit-elle, est très compliqué, du moins pour moi. Alors quand je me suis rendue compte que certaines peintures étaient dans le livre, j'étais RA-VIE ! Et puis je suis tombée littéralement sous le charme de ce qui s'en dégage !

    Bon, revenons-en à l'histoire elle-même.

    A mon sens, les points de vue alternants sont encore mieux que dans Maybe someday. J'ai complètement adhéré au fait qu'ils se suivent plutôt que de reprendre chacun une même scène à tour de rôle. J'avais peur de manquer d'éléments pour comprendre les enjeux de certains passages, mais au final de ne pas faire répéter une scène sous deux points de vue est à la fois enrichissant et léger. Colleen Hoover parvient à nous donner juste ce qu'il faut à chaque fois, et surtout à choisir stratégiquement le bon personnage pour tel ou tel passage, ce qui fait que nous ne sommes jamais frustrés par les points de vue, mais on est au contraire ravi de pouvoir accéder aux sentiments des deux personnages sans avoir de doublons.

    « Je t'aimerai toujours, même quand je ne pourrai plus. »

     J'ai également adoré le concept des confessions anonymes qui inspirent les peintures.  Au delà du fait d'avoir été touchée par ces peintures, j'aime

    « Je pense que l'amour est quelque chose de difficile à définir. Tu peux aimer beaucoup de choses chez une personne, et pour autant ne pas être amoureux de la personne entière.  »

     

    Même si j'étais énormément frustrée, j'ai aimé le mystère que fait planer l'auteure tout au long du livre. Je n'ai pas arrêter de souffler chaque fois que les secrets étaient sur le point d'être révélés mais que finalement ce n'était pas l'heure des révélations. Colleen Hoover a ce don agaçant de nous rendre accro à l'histoire, mais de tout faire pour ne rien en dévoiler trop tôt. Alors forcément, quand on sait enfin ce qui lie Auburn et Owen ... je vous laisse imaginer à quel point on peut passer par toutes sortes d'émotions !

    Et pourtant tout ça reste crédible, même si ça peut paraître WTF. On est tellement dedans qu'on ne pense pas une seconde que la coïncidence peut être tirée par les cheveux. J'en profite d'ailleurs pour ajouter un mot sur l'histoire d'Adam, que j'ai adorée justement parce que l'auteure n'en a pas trop fait !

     

    « Il y a les gens qu'on rencontre, dont on fait connaissance, et il y a ceux qu'on rencontre et qu'on connaissait déjà.  »

     

    En bref, j'ai été convaincue par la révélation finale, Colleen Hoover a non seulement réussi à me faire réfléchir intensément en refermant le livre pour recoller les morceaux, mais elle m'a aussi réconciliée avec le destin et le fait que tout arrive pour une bonne raison.

     

     

     

    Note : 17 / 20

     

    Enregistrer


    votre commentaire
  • Quand la nuit devient jour - Sophie Jomain
     
     
    Titre : Quand la nuit devient jour
    Auteur : Sophie Jomain
    Édition : Pygmalion
    Parution : 27 avril 2016
    Pages : 224

     

     

     

     

     

     

    On continue dans la série livre sur l'euthanasie volontaire ! Après avoir lu Avant toi de Jojo Moyes (chronique juste ici), j'ai eu envie de lire un autre livre traitant de ce sujet, et c'est évidemment sur Quand la nuit devient jour que mon choix s'est porté !

     

     Résumé de l'éditeur

    On m’a demandé un jour de définir ma douleur. Je sais dire ce que je ressens lorsque je m’enfonce une épine dans le pied, décrire l’échauffement d’une brûlure, parler des noeuds dans mon estomac quand j’ai trop mangé, de l’élancement lancinant d’une carie, mais je suis incapable d’expliquer ce qui me ronge de l’intérieur et qui me fait mal au-delà de toute souffrance que je connais déjà. La dépression. Ma faiblesse. Le combat que je mène contre moi-même est sans fin, et personne n’est en mesure de m’aider. Dieu, la science, la médecine, même l’amour des miens a échoué. Ils m’ont perdue. Sans doute depuis le début. J’ai vingt-neuf ans, je m’appelle Camille, je suis franco-belge, et je vais mourir dans trois mois. Le 6 avril 2016. Par euthanasie volontaire assistée.

     

    Avis

    J'avais adoré Avant toi, mais Quand la nuit devient jour dépasse, et de loin, ma première expérience de livres sur ce sujet. Et ce sur plusieurs points.

    « La dépression prenait possession de moi. Je ne supportais plus de vivre parmi les gens, de les croiser, de leur parler, je n’étais plus capable de faire semblant »

    Déjà le résumé et la popularité du livre. Pas d'histoire d'amour. Ce qui voulait dire pas de scènes cliché, pas de bisounours, et pas forcément de happy end. Donc on partait plutôt bien (surtout si vous avez lu ma chronique sur Avant toi) ! Et puis j'ai eu l'impression que ce livre était moins populaire, moins de buzz, moins d’encensement, que ce soit sur youtube ou sur la blogo. Et comme vous le savez, quand un livre fait trop parler de lui, je m'en méfie. Du coup, deuxième bon point, pas trop de ramdam autour du livre !

    « Il ne s’agit pas d’apprendre à être heureuse, mais d’accepter que je ne le serai jamais. J’y suis parvenue, et vous devez l’admettre vous aussi. Je ne veux plus vivre. »

    Je pense que ce qui a vraiment fait la différence est le point de vue de la narration : cette fois on n'est plus spectateur, on n'assiste plus impuissant à la volonté de mourir de quelqu'un. Non, cette fois on est dedans, et jusqu'au cou ! Parce que Camille souffre d'un mal qu'on ne peut expliquer et que l'on finit par comprendre.

    On est d'abord réticent, on se dit, comme ses parents, qu'elle pourrait s'en sortir, que ce n'est qu'une question de volonté, qu'il y a des milliers d'autres solutions que la mort. Et puis on lit. Et page après page, on ne compatit plus seulement. Camille nous fait réellement accepter l'idée que le sommeil éternel est LA solution. Que sa souffrance ne peut être apaisée.

    Alors on lutte avec elle, on est presque bienveillant. Comme son psychiatre, on ne cherche plus qu'à l'accompagner jusqu'à sa délivrance. On se laisse quand même parfois aller à quelque espoir, mais la vérité reprend vite le dessus.

    « D’autres meurent quand ils ne demandent qu’à vivre, et toi, tu craches sur ta propre existence ? »

    Jamais le récit n'est plaintif ou larmoyant. Il est seulement criant de vérité. Ce livre m'a littéralement retourné le cerveau, il m'a fait me poser des questions à n'en plus finir. J'ai mis un moment à me remettre lorsque je l'ai fermé. Je n'ai pas versé de larme, mais ce livre m'a profondément marqué. Et puis cette fin ... tellement ... ouverte qu'elle en est frustrante et en même temps parfaite !

     

    Note : 19 / 20

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires