• Les secrets de Nil - Lynne Matson

    Les secrets de Nil - Lynne Matson

     

     

     

     

    Titre : Nil

    Auteur : Lynne Matson

    Édition : PKJ

    Parution : 03 novembre 2016

    Pages : 506

     

     

     

     

     

    Résumé de l'éditeur 

    Sur l'île de Nil, les règles sont définies. Vous avez exactement 365 jours pour vous échapper ou vous mourrez. Rives est maintenant le leader incontesté de Nil City, mais garder la ville unie est plus difficile que jamais. 

    Les fournitures sont en baisse, et les habitants non-humains ont pris un virage mortel. Les nouveaux arrivants provoquent des divisions au sein de la ville et mettent le système de recherche en péril. Et qui va payer le prix ?

     

    Mon avis

    Et me revoilà pour vous parler du deuxième tome de Nil. Encore une fois je suis loin d'être déçue !

    Je n'ai pas été surprise par le retour de l'alternance des personnages, c'est toujours aussi intéressant d'un point de vue informatif : l'histoire racontée avec deux points de vue est beaucoup plus enrichie que s'il n'y en avait qu'un seul. Néanmoins j'ai été un peu blasée car dès le début je savais que les deux personnages allaient finir ensemble comme dans le premier tome. J'aurais peut-être aimé qu'ils ne soient qu'amis, même si j'ai préféré cette histoire d'amour à celle de Charley et Thad : moins nian-nian, ils luttent contre un bon moment pour privilégier la cité, et cèdent à la tentation vraiment à la fin, quand ils commencent à trouver des réponses, avec toutefois la pression de mener à bien leurs plans. En tout cas on se rend bien compte qu'ils sont très soudés, presque depuis leur rencontre.

    En parlant des personnages, j'ai vraiment apprécié les caractères de Rives et Skye, même plus que Thad et Charley. Je ne saurais pas dire ce qu'ils ont en plus. Sans doute leur détermination, leur force et leur dévouement. Et puis Rives quoi ...  profond, torturé, vrai. Il m'a agacé à être borné parfois, à vouloir toujours tout maîtriser et vouloir faire les bons choix au détriment de sa santé physique et mentale, mais il m'a touchée, je l'ai trouvé plus crédible que Thad.

    Pour parler d'autre chose que des personnages, l'histoire en elle-même a vraiment bien avancée. On a appris énormément de choses sur Nil ; je dirais même que presque tous les mystères sont percés. On passe de quelque chose de toujours surnaturel et mystérieux à la fin du tome 1, à des explications somme toute logiques dans le tome 2. J'ai trouvé d'ailleurs la progression entre les deux tomes très fluide, on n'est pas non plus bombardés d'infos. Elles arrivent au fur et à mesure, on a le temps de les assimiler, surtout dans le tome 2 où ils y a énormément de révélations et pourtant on n'a pas l'impression d'être submergé.

    On a d'ailleurs l'impression de tout savoir avec ces deux tomes. Tous les ados de la cité sont d'ailleurs partis, ils mènent une vie tranquille, et ça aurait pu s'arrêter là. Mais ce que je trouve génial c'est qu'il y a une troisième tome, qui ne tient qu'à un seul personnage : Paulo. J'ai adoré le petit passage où il change d'expression avant de passer la porte. Autant du 1 au 2 on se doute qu'on va retrouvé la cité et ses occupants, autant là, tout aurait pu se terminer comme ça. Mais non, Lynne Matson en décide autrement simplement grâce à une expression du dernier personnage à traverser la porte. 

    Et puis la fin ... Elle m'a autant fait vibrer que la fin du premier tome ! Tout va encore à 100 à l'heure, les péripéties s'enchaînent, on se demande quel personnage va trinquer. J'ai à nouveau avalé les pages, presque à bout de souffle, c'était vraiment prenant ! 

    Comme je l'ai dit je n'ai encore une fois pas été déçue par Nil, bien au contraire ! Je ne peux pas dire que c'était un coup de coeur, mais ça s'en approche ! J'ai hâte de lire le dernier tome !

     

    17 / 20


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :